Carissimi : Music in Rome circa 1640

CARISSIMI_Visuel_GrandGiacomo Carissimi (1605-1694): Music in Rome circa 1640
Passacaille 940, 2007, 2 CDs

Giacomo CARISSIMI : Historia Jephté, Vanitas Vanitatum, Audite omnes quodquod estis
Giacomo CARISSIMI (attrib.) : Mottet sur la Vanité des hommes
Luigi ROSSI : Salve Regina, Il Predica del Sole
Marco MARAZZOLI : Il Predica del Sole
Michelangelo ROSSI : Toccata settima
Paolo QUAGLIATI : Toccata dell’Ottava Tuono, Canzona
Girolamo FRESCOBALDI : Aria detto Balletto

Alena DANTCHEVA, Catherine GREUILLET (soprano), Brigitte VINSON (mezzo-soprano)
Bruno BOTERF, Vincent BOUCHOT (tenori), François FAUCHE (basso)
Julia FREDERSDORFF, Ariane DELLENBACH (violoni), Elisa JOGLAR (violoncello)
Marc WOLFF (tiorba), Yannick VARLET (organo e spinetta)

Acheter le CD on / Buy the disc on:
Passacaille
FNAC
Presto Classical

Nous pouvons également vous l’envoyer directement chez vous par la poste, n’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus d’informations.
We can also send it to you by post, please contact us for details.

 

Extraits musicaux /Musical extracts :

Giacomo Carissimi, Vanitas Vanitatum

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Michelangelo Rossi, Toccata chromatica

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Giacomo Carissimi,  Historia Jephte – la bataille

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Giacomo Carissimi, Historia Jephte – lamentation de la Filia

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Giacomo Carissimi,  Historia Jephte – chœur finale

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

« Voici un recueil que l’on a envie d’accueillir à bras ouverts. Il comprend le Jephte de Carissimi, dans une interprétation admirablement construite et magnifiquement maîtrisée. L’étonnant Salve Regina à trois voix de Luigi Rossi sera un autre grand moment de cet enregistrement. … Le chant est magnifique ; l’enregistrement de toute beauté, rehaussé de surcroît par l’attention particulière qui a été portée au placement des musiciens. La sonorité pleine de l’orgue apporte une contribution remarquable et … Yannick Varlet a mis toute son imagination au service de la partie de continuo … un témoignage fascinant de la prédication musicale intense qui a été inspirée par les Jésuites et l’Oratoire à l’époque du pape Urbain VIII. Nous vous le recommandons très chaleureusement. »
Noel O’Regan, Early Music Review, Decembre 2007

« This is a very welcome collection of music composed for the Roman oratory milieu in its early heyday. Carissimi’s Jephte [is given] an extremely well-paced and beautifully controlled performance A particular highlight is a stunning three-voice Salve Regina by Luigi Rossi. There is some splendid singing here, beautifully recorded with much attention to the placing of the musicians.
Particularly welcome is the full-sounding 17th century organ … Yannick Varlet plays imaginative continuo … a fascinating compendium of the intense Jesuit- and Oratorium-inspired preaching-music of the Papacy of Urban VIII and is very highly recommended. »
Noel O’Regan, Early Music Review, December 2007

« Une belle lecture de l’Historia Jephte constitue le fleuron de la collection Carissimi. Non seulement Graham O’Reilly et l’Ensemble William Byrd donnent tout leur poids aux effets dramatiques de Carissimi – la scène de bataille est particulièrement haute en couleurs – mais ils savent aussi tirer tout le potentiel expressif de la réponse du compositeur aux conséquences terribles du vœu de Jephté. Alena Dantcheva fait des merveilles dans la plainte de la fille, Plorate colles ; elle donne vie au personnage de manière poignante par le jeu superbement nuancé des couleurs et de la dynamique, ainsi que par une souplesse rythmique suggérant l’effusion spontanée de sa détresse. Cette plainte contraste de manière dramatique et saisissante avec la résignation héroïque avec laquelle elle accepte son sort – moment baigné d’un tragique grandiose – sort qui lui est annoncé par un Jephté ébranlé et horrifié, dépeint avec conviction par Vincent Bouchot. »
Elizabeth Roche, Early Music, Novembre 2008

« A fine performance of the Historia Jephte is the centrepiece of the Carissimi. Graham O’Reilly and the Ensemble William Byrd not only give full value to all Carissimi’s dramatic effects – the battle scene is splendidly vivid – but also bring out all the expressive potential of his response to the appalling consequences of Jephtha’s vow. Alena Dantcheva makes a very fine thing indeed of the daughter’s lament “Plorate colles”, her beautifully nuanced tone-colours and dynamics, coupled with the rhythmic flexibility which give the impression of a spontaneous outpouring of distress, bring the character poignantly to life. It also provides a dramatically effective contrast to the heroic resignation with which she accepts the fate pronounced, in a magnificent tragic climax, by Vincent Bouchot’s convincingly shocked and horrified Jephtha. »
Elizabeth Roche, Early Music, November 2008

« Au programme de ce beau double-album [...] des œuvres de Carissimi y sont mises côte à côte avec celles de plusieurs contemporains : ainsi, des toccatas pour clavier à la manière de Frescobaldi côtoient des pièces vocales similaires aux œuvres plus modestes de Carissimi. Le chef, Graham O’Reilly, ainsi que le claviériste Yannick Varlet (qui joue sur un magnifique petit orgue), soulignent les accointances jésuites de ces œuvres. Initialement, on a l’impression d’être rentré par hasard dans un cercle de débats bibliques où chacun parle en musique, mais en s’habituant au style, la nature du discours devient plus claire. Le ‘chœur’ est formé de l’ensemble des solistes ; il n’y a pas de ‘chœurs’, même dans les scènes de foule de Jephté. Le format de petit ensemble convient bien à ces textes intellectuels, donnés en latin, avec traduction en français et en anglais. Les chanteurs, ainsi que le petit ensemble instrumental, gardent cette esthétique intimiste, et des œuvres qui auraient pu paraître quelque peu claustrophobes ne traînent pas. Un bon choix pour ceux qui ont entendu ou chanté Jephté et qui souhaitent aller plus loin dans la découverte de la musique de Carissimi et de son époque. »
James Manheim, allmusic.com

« Included in this handsome double-disc release, … the program juxtaposes Carissimi’s music with that of several contemporaries. There are keyboard toccatas in the Frescobaldi vein, as well as vocal works similar to the smaller Carissimi pieces. Director Graham O’Reilly and keyboardist Yannick Varlet (who plays a terrific small organ) emphasize the Jesuitical connections of this music … At first it’s as if you’ve stumbled into a biblical debating society where everyone talks in music, but once you adjust yourself to the mood, the nature of the language becomes clearer. … The « chorus » consists merely of all the soloists joined together; there is no choir, even in the crowd scenes of Jephte. … The small group works well with these brainy texts, given in Latin, French, and English. The singers and the very small instrumental group consistently keep to the intimate aesthetic, and music that could have seemed a bit claustrophobic does not drag. A good pick for those who have heard or sung Jephte and want to go more deeply into Carissimi’s music and surroundings. »
James Manheim, allmusic.com

« There are so many reasons to recommend this exemplary set. The recording quality provides crystal-clear reproduction of the voices, perfectly balanced, whether they are accompanied by harpsichord or organ, and yet the spacious ambience of the building adds to the warmth. Sublime. »
Choir & Organ, May/June 2008 *****